• Trois groupes d'entraide soit à Montréal, Québec et Rive-Nord de Montréal

  • Contacts mensuels auprès de plus d'une centaine de femmes

  • Liens solides créés et renforcés par différentes activités

  • Degré élevé de satisfaction des participantes qui assistent régulièrement aux rencontres

  • Cheminement positif des participantes vis-à-vis de la maladie, la récidive, l'adaptation à leur nouvelle vie et à la perspective de la mort

  • Isolement brisé particulièrement pour les femmes qui vivent seules ou dont les suivis médicaux s'espacent après les traitements de chimiothérapie

  • Liens maintenus avec des femmes qui ne viennent pas aux rencontres par du jumelage téléphonique

  •